Les astuces pour choisir les bonnes fenêtres par pièces

Une fenêtre occupe un rôle clé dans une maison. Elle permet à la fois de profiter de la lumière naturelle et d’aérer de manière optimale l’intérieur. En même temps, elle garantit la bonne isolation thermique et phonique tout en restant une alliée de protection incontournable contre les tentatives d’effraction. Mais pour s’en assurer, encore faut-il bien choisir la fenêtre adaptée à chaque pièce de la maison.

La bonne fenêtre pour une chambre à coucher

Les astuces pour choisir les bonnes fenêtres par pièces

Comme son nom l’indique, la chambre à coucher est la pièce où l’on va dormir et se reposer. Et pour jouir d’un sommeil profond, le choix de la fenêtre n’est pas à prendre à la légère. Pour les matériaux, le bois et le PVC sont les meilleures solutions. Le bois est réputé pour son aspect chaleureux et rustique. Les fenêtres en bois s’intégreront sans problème dans le décor de votre chambre. Concernant le PVC, il garantit un bon niveau d’isolation thermique et constitue un choix durable. Ce type de fenêtre supportera parfaitement les variations climatiques que ce soit les fortes températures ou les intempéries.

Pour une chambre à coucher, préférez les ouvertures à la française ou celles coulissantes. Les fenêtres à la française sont les plus prisées sur le marché. Elles s’apprécient pour leur résistance et leur haut niveau de sécurité. En revanche, les ouvertures coulissantes sont à privilégier si vous avez un style de logement moderne et disposez de très peu d’espace. Le vantail s’ouvre de manière latérale en s’insérant dans l’épaisseur du mur.

Le salon : quel type de fenêtre choisir ?

Pour le salon, il existe trois critères à prendre en compte pour bien choisir le modèle de fenêtre : le matériau, le vitrage et le type d’ouverture. Dans le premier cas, l’aluminium est le matériau phare pour les châssis de la fenêtre. Il admet non seulement une large gamme de personnalisation, mais en plus il a la capacité de conserver énormément de lumière. Et par-dessus tout, les châssis en aluminium ne nécessitent aucun entretien puisqu’ils sont insensibles à la corrosion et à l’usure du temps.

Quant au choix du vitrage, le double vitrage est l’option la plus courante. Il offre une bonne performance thermique et protège des tentatives d’effraction grâce à sa résistance. Qui plus est, il présente un excellent rapport qualité-prix. Il se compose pour cela de deux couches de verre séparées par une lame d’air. Pour finir, le type d’ouverture à adopter est celui à galandage ou celui à la française. L’ouverture à galandage rend difficile l’accès à votre fenêtre et prend très peu de place. Le seul bémol c’est que son installation réclame la création d’un mur en placo au dessus du vrai mur.

Quelle fenêtre pour la salle de bain ?

Pour une salle de bain, les bons matériaux sont le PVC et l’aluminium. Pour cause, ils ne craignent pas les projections d’eau qui sont assez fréquentes dans une salle d’eau. De plus, ils ne se rouillent pas ni ne se dégradent avec le temps. Mais si le PVC est une solution économique à l’achat, l’aluminium arbore une meilleure qualité. En ce qui concerne le type d’ouverture, optez pour des châssis fixes qui protègent à la fois des éventuelles intrusions et des regards indiscrets. Et si votre choix se porte sur ce modèle de fenêtre, veillez à équiper la salle d’un système de ventilation performant. D’autre part, l’ouverture à la française reste une option intéressante de par sa commodité et son design classique. Elle a parfaitement sa place dans une salle d’eau. Pour le vitrage, le mieux serait d’investir dans un double vitrage opaque qui optimise le confort thermique tout en préservant davantage votre intimité.